HALLOWEEN EN FRANCE

La fête d’Halloween et de la Toussaint trouvent une partie de leurs origines dans la fête de la Samain. Cette fête ancêtre d’Halloween se situait hors du temps puisqu’elle n’appartenait ni à l’ancienne ni à la nouvelle année. Selon la tradition cette nuit appartenait aux défunts qui se déguisaient en monstre et venaient visiter les vivants. On trouve dans cette fête l’origine des déguisements d’Halloween. La fête de la Samain remonte à plus de 2500 ans. Au XI siècle la Samain comme la majorité des fêtes païennes furent interdites. L’église instaura la fête de tous les saints ( Toussaint ) dont la date correspond au premier jour de la Samain, et la fête des défunts qui correspond au deuxième jour de la Samain.

À nos jours, les enfants se déguisent avec des costumes qui font peur (fantômes, sorcières, vampires…) et il vont sonner aux portes en demandant des friandises.

Il y a une jolie légende irlandaise sur l’origine d’Halloween.

On raconte qu’autrefois en Irlande vivait un homme appelé Jack. Il était très avare et très méchant. Un jour où il avait beaucoup bu de bière, il rencontra le diable qui voulait l’emmener en enfer. Jack l’invita à boire un verre, mais comme il était très radin il ne voulut pas payer. Alors le diable se changea en pièce d’or. Dès qu’il vit la belle pièce Jack la ramassa et la glissa dans sa bourse. Le diable était son prisonnier!

      Jack libera le diable contre la promesse qu’il ne le prenne jamais en enfer.

      Le jour où Jack mourut il se rendit au ciel, mais on ne voulut pas de lui car il était vraiment un trop mauvais homme. Ne sachant où aller, il alla voir en enfer, mais le diable le refusa en lui rappelant sa promesse. Le diable lui donna une braise brûlante et le renvoya.

      Jack mit la braise dans un navet creux pour éclairer sa route. On dit qu’il erre toujours avec cette lanterne à la recherche d’un endroit où aller.

      Depuis ce temps, les enfants fabriquent aussi des lanternes pour Halloween, sauf que les navets ont été remplacés par des citrouilles.

Anuncios